Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Françoise Quencez

Françoise Quencez

Auteur et conseillère en Fleurs de Bach


Comment je suis arrivée aux Fleurs de Bach

Publié par Françoise Quencez sur 7 Décembre 2017, 09:33am

Catégories : #Mes prestations, #Les enfants, #Conférences et ateliers

J’ai toujours aimé les fleurs et m’occuper de mon jardin a toujours été pour moi un intense bonheur. J’aime écouter le bruit du vent dans les feuilles des arbres, observer la pousse des jeunes plantes et m’imprégner de la paix profonde qui émane de la nature. Je connaissais la vertu des huiles essentielles et des plantes qui soignent les petits maux de la vie quotidienne mais je n’aurai jamais pensé que ces fleurs que j’aimais tant allait m ‘apporter autant à un moment de ma vie où tout avait basculé, il y a maintenant plus de vingt ans. Il me fallait affronter sur la durée une situation familiale extrêmement dure psychologiquement et j’en étais arrivée à un point où je pensais ne plus pouvoir faire face.

J’étais entrée dans un magasin de diététique à la recherche d’huiles essentielles apaisantes et au hasard d’une conversation, une dame m’a proposé Rescue. Nous avons bavardé quelques instants et derrière son écoute attentive, j’ai senti sa profonde compassion. J’étais prête à tout essayer , la souffrance psychique était trop forte et le stress me bloquait totalement le dos. J’ai donc suivi sans hésiter ses conseils . Trois jours après, je pouvais de nouveau conduire, mon dos me faisait moins souffrir, et j’ai pu me confronter à une rencontre obligatoire mais que je craignais énormément avec l’esprit beaucoup plus calme, libérée en partie de l’angoisse qui m’avait paralysée jusqu’alors.

C’était un premiers vers la liberté.

J’ai très vite cherché à m’informer sur ces Fleurs de Bach qui m’avaient si puissamment aidée dans des circonstances dramatiques et je me suis plongée dans les livres..Les épreuves douloureuses vécues avaient laissé en moi des traces profondes et gravement affecté ma confiance en la Vie. Au fil du temps, les Fleurs que je découvrais une à une, ont ramené en moi la sérénité. J’en ai ressenti l’effet bienfaisant jour après jour et j’ai souhaité aller de plus en plus loin. C’est à cette époque que j’ai acquis la conviction que face aux difficultés de la vie, quand tout semble bloqué, la plus sage des réponses c’est d’harmoniser ses propres émotions et changer son regard sur la situation… Bien souvent la lumière surgit et la solution qui semblait impossible apparaît.

 

A cause de mon métier de base, enseignante et directrice d’école, j’étais confrontée tous les jours à des enfants en souffrance, enfants « dys », enfants hyperactifs, « surdoués », enfants tout court, victimes de notre mode de vie et les Fleurs du Docteur Bach me semblaient porteuses pour eux d’un immense espoir.

J’ai suivi la formation dispensée par le Centre Bach pour devenir officiellement Conseillère en Fleurs de Bach, avec la conviction que les Fleurs étaient le chaînon manquant dans l’aide à apporter à ces enfants.

Et je me suis attelée à la tâche de mettre sur papier le résultat d’années d’observation dans le cadre scolaire et de réflexions sur les Fleurs de Bach.

C’est ainsi qu’ont vu le jour deux ouvrages : « Mieux vivre l’école avec les Fleurs de Bach » et « Les enfants surdoués, comment les aider avec les Fleurs de Bach ».

Aujourd’hui, je continue à aider les enfants et je me ressource dans mon jardin. Le vieux noyer, les marronniers à fleurs rouges ou blanches, le « cerato » d’un bleu lumineux qui me rappelle la maison de mon père, le Honeysuckle où se mêlent tous les niveaux de croissance, parfait équilibre entre présent et passé, je ne les regarde plus de la même façon. Au plaisir esthétique que leur beauté m’a toujours apporté se rajoute maintenant un profond sentiment de reconnaissance pour leur pouvoir d’harmonisation de nos émotions .

Merci….

 

J’ai vécu d’extraordinaires aventures humaines avec les Fleurs de Bach et il est difficile d’en choisir une parmi toutes ces belles expériences ! Mais cependant,il est un sourire qui m’a profondément marqué…

C’était un petit garçon de trois ans… Dès son arrivée à l’école, l’enseignante avait remarqué qu’il ne se mêlait pas aux autres enfants et qu’il fuyait le regard des adultes. Très vite, des tests navrants qui évoquaient des troubles autistiques mais des parents qui refusaient le verdict. La première fois que je l’ai rencontré, son papa m’expliquait qu’il était très en avance en motricité mais, en dehors de la salle de sport, ne s’attardait sur aucune activité. Il semblait ne pas pouvoir fixer son attention et refusait les câlins. Il ne regardait pas en face….

Et puis, au bout de quelques semaines de suivi avec les Fleurs de Bach, sa maman m’a confié, les yeux mouillés de larmes de bonheur, que son enfant était resté sur ses genoux, qu’il commençait à jouer de longs moments….

Quatre mois plus tard, quand j’ai sonné à leur porte, c’est lui qui m’a ouvert… Il me regardait droit dans les yeux en souriant….

Il restait du chemin à parcourir mais les Fleurs avaient ouvert une porte à l’espoir….

 

Je reçois sur rendez-vous , parents et enfants, et mon tarif actuel est de cinquante euros pour une heure d’écoute et d’échanges. Les Fleurs de Bach sont , bien sûr, au coeur de l’entretien mais souvent, l’approche émotionnelle est complétée, quand il s’agit des enfants, par les trucs et astuces de l’enseignante car l’école tient une place très importante dans leur vie.

Quand les parents habitent d’autres régions de France mais souhaitent bénéficier de mon aide, nous échangeons par téléphone et je leur envoie un compte-rendu détaillé avec les Fleurs choisies.

 

J’organise aussi des ateliers et des formations qui sont le fruit de mon expertise d’auteur, de Conseillère en Fleurs de Bach, d’enseignante et de directrice d’école engagée dans l’aide aux enfants à besoins particuliers, de maman et mamie d’enfants surdoués, parfois « dys », de mes diverse formations et d’une pratique régulière.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents